Comment s’est passé mon pré-accouchement à la maternité de Lariboisière ?

Les fastidieuses démarches d’inscription à la maternité

Commençons par le commencement, l’inscription à la maternité ! Et ce n’est pas une mince affaire !
Après avoir entendu qu’à Paris, il ne fallait pas perdre de temps pour s’inscrire à la maternité sous peine de ne pas pouvoir avoir celle que l’on souhaite, nous avons décidé de nous inscrire à la maternité autour de mon 3éme mois de grossesse pour être sûr d’avoir une place. Notre choix s’est vite tourné sur Lariboisière puisque cet hôpital est à 15mn à pieds de chez nous et qu’il est dit, réputé.
Ni une ni deux, nous cherchons le numéro de téléphone des inscriptions et c’est à partir de ce moment là qu’une grande bataille commença !
De longues minutes à attendre que quelqu’un daigne répondre au téléphone et ce durant des jours, des semaines …
Finalement, on s’est dit un samedi matin qu’on allait directement aller à la maternité mais on a quand même préféré vérifier les horaires et … Oh surprise, les inscriptions se font du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 16h…. Eh sinon, on fait comment quand on a des horaires de travail normaux ??
Bref, j’ai profité de quelques jours de repos forcé pour me rendre à la maternité où l’on m’a fait remplir une fiche, la mettre dans une  » boite à lettres » et où l’on m’a dit  » vous recevrez un courrier dans 3 semaines pour savoir si nous vous suivons ou pas »… 3 semaines (pile poil) après, je recevais le fameux sésame qui m’annonçait que j’étais prise !!! On s’est tellement battus que si je n’avais pas été enceinte, j’aurais sorti le champagne ! Bon et par contre, ils suivent qu’à partir de votre 6ème mois de grossesse donc en attendant, on continue à aller voir le gynéco !

Le suivi et les nombreuses visites avant l’accouchement

Entre ce laps de temps, j’essaye de me renseigner sur la maternité de Lariboisière, trouver des avis de mamans qui ont accouché là bas, et ce que j’ai pu voir n’était pas fait pour me rassurer …. ça passait du tout au rien … soit les sages femmes étaient géniales soit c’était des portes de prison !!

Et finalement …. le 6ème mois est arrivé et à partir de ce moment là, je n’ai eu QUE de bonnes surprises venant de cette maternité !
Toutes les sages femmes que j’ai pu voir pendant mon suivi ont été plus aimables et gentilles les unes que les autres. Elles ont été à l’écoute et ont répondu à toutes nos questions sans exception.
J’étais vraiment rassurée puisqu’à raison d’un rendez-vous par mois, j’ai vu trois sages femmes différentes et aucune ne semblait avoir l’âme du sorcière (Ouf!)

Et cet enthousiasme s’est décuplé 15 jours avant mon terme où une grosse douleur dans le dos accompagnée de vomissements m’a obligée à me rendre aux urgences maternité en pleine nuit.
Apparemment pas beaucoup d’urgences dans le service donc une prise en charge ultra rapide et LE DIEU des sages femmes qui vient s’occuper de moi…
Quentin … le sage femme souriant, prévenant, rassurant, déconneur, … ( il était quand même 4h du mat’ ) et là, totalement apaisée, je dis à papa rock « j’aimerais tellement que ce soit lui qui m’accouche »! Bon manque de bol, c’était juste une fausse alerte et donc on retourne à la maison …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *