Les cours de préparation à l’accouchement

Je vous fais un article sur les cours de préparation à l’accouchement car en ce qui me concerne, je n’avais pas du tout en tête que ça ressemblait à ce que j’ai pu suivre. Pour moi, ces cours se déroulaient dans une grande salle type salle de fitness, avec des tapis, des ballons, le papa derrière nous qui nous aide à respirer comme pour accoucher, une vidéo où l’on voit un bébé sortir de l’utérus de sa mère … oui bon, d’accord, je regarde peut être un peu trop la télé… mais en tout cas, ce n’était pas du tout ça !!
Je ne sais pas si tous les cours se passent de la même façon mais je vais vous parler des miens.

Comment se déroulent les cours de préparation à l’accouchement ?

Nous avons commencé à suivre les cours de préparation à l’accouchement à partir de 7 mois et demi de grossesse dans le cabinet d’une sage femme libérale (la maternité m’avait donnée une liste de toutes les sages femmes libérales de mon arrondissement)
Ce sont des cours collectifs ( il est possible d’en avoir des solos chez soi selon les sages femmes). Pour ma part, le nombre de personnes changeait à chaque séance, on pouvait être 4 comme 10 et la salle était vraiment petite !! Quelques sièges, un petit canapé et en face un tableau blanc, donc vraiment rien à voir avec ce que je m’imaginais (Il me semble donc utile de vous dire de ne pas vous fier aux cours de Susan dans Desperate Housewives ou à ceux de Ross dans Friends: Rien à voir !!! )
Chaque cours durait environ une cinquantaine de minutes et la sage femme nous les donnait 2 par 2, avec six cours en tout donc en deux semaines, c’était terminé !

Ces cours sont pris en charge à 100% par la Sécurité Sociale, vous devez juste ramener votre carte vitale à chaque séance pour que la sage femme la passe dans sa machine ! (Regardez votre relevé de Sécurité Sociale quelques jours après, ça va vous faire sourire et vous comprendrez mieux le trou de la sécu ;) )
Il faut aussi rappeler que ces cours ne sont pas du tout obligatoires, juste conseillés… mais je ne les ai pas tous trouvés utiles.

Quels sont les sujets des cours de préparation à l’accouchement ?

1) Suite de couche bébé:

Ce cours a été mon préféré !! On nous apprend les choses de base pour le retour à la maison avec bébé.
-La température de l’eau du bain: 37°
-La température de l’air dans la maison: entre 19 et 21°
-Ne JAMAIS fumer dans les pièces fréquentées par bébé (risque de mort subite du nourrisson).
-Faire dormir bébé uniquement sur le dos pour éviter le risque d’étouffement (si bébé vomit, il aura le réflex de tourner la tête sur le côté).
-Le lait maternel peut se conserver au congélateur environ 3 mois, à température ambiante 3/4 heures et au frigo entre 48 et 76 heures, ne pas le réchauffer, juste le passer quelques minutes sous l’eau chaude.
- Il est possible (et très bon pour bébé) de donner une alimentation mixte à bébé c’est à dire lait maternel et lait en poudre. Cela facilite le sevrage.
-Je vais m’arrêter là, je ne veux pas mettre au chômage des sages femmes !! ;)

2) Suite de couche maman:

Celui-ci concerne le retour à la maison de maman, ce qu’elle peut faire et surtout ne pas faire. En effet, le corps de maman a quand même encaissé pas mal, il lui faut donc un peu de temps pour se remettre de cette aventure !! On nous apprend donc que:
-Maman n’a pas le droit pendant un mois de prendre des bains, d’aller à la piscine ou à la mer parce que le col n’est pas refermé à 100%.
-Maman n’a pas le droit de porter des choses lourdes pendant plusieurs semaines, le temps que l’utérus retrouve sa taille et sa place mais aussi que le col se referme.
-Maman va avoir des saignements pendant plusieurs jours après l’accouchement plus ou moins abondants selon les jours (moi ça a duré une dizaine de jours) et ne devra pas mettre de tampons mais uniquement des serviettes hygiéniques.
-Maman va pouvoir reprendre un contraceptif qu’elle pourra choisir, elle en parlera avec son spécialiste qui la conseillera (si vous voulez reprendre la pilule, il y en aura 2 types selon si vous allaitez ou pas)
-Maman pourra avoir de nouveau des rapports sexuels mais ne pas s’inquiéter si au début ça fait mal.
- Encore une fois, je vais m’arrêter là …

3) Quand aller à la maternité?

Dans ce cours, la sage femme vous explique dans quel cas il est utile voire nécessaire d’aller à la maternité:
-saignements (sauf après rapports sexuels et/ou auscultation)
-fièvre
-douleurs dans le ventre
-perte des eaux
-contractions
-coup reçu dans le ventre ou chute impliquant le ventre
-date du terme même si vous n’avez pas de contractions ou si vous n’avez pas rompu la poche des eaux
On vous expliquera aussi pendant ce cours qu’il est inutile de vous précipitez à la maternité quand vous perdez les eaux! Au contraire vous avez le temps de finir de préparez vos affaires tranquillement et de prendre une douche sans soucis! Et c’est véridique, j’ai accouché 35 heures après la rupture de la poche des eaux.
On vous dira aussi que pour vous rendre à la maternité,  les contractions doivent être régulières, de moins de 5 minutes et intenses à 100%! Et croyez moi, quand vous vous direz qu’il est impossible d’avoir une douleur aussi forte, vous comprendrez que ce sont les contractions de travail!!

4) L’accouchement

Alors l’accouchement … étrangement ma sage femme ne nous a pas dit énormément de choses là dessus alors que je m’attendais à ce que ce soit le cours le plus long parce que bon, c’est quand même pas une mince affaire un accouchement !!

Elle nous a donc expliqués que pour débuter l’accouchement, le col devait être ouvert à 10cm afin que le bébé puis descendre tranquillement.

Les 4 étapes de l’accouchement se déroulent comme ceci:
-pendant 15-20 minutes:  on pousse fort et on bloque
-pendant 5-10 minutes: on souffle comme si on voulait éteindre une bougie donc tout doucement
-pendant 2 minutes: on ne fait rien
-pendant 1 minute: on pousse fort et on bloque de nouveau
Bon je ne vais pas vous mentir, ces étapes ne m’ont absolument pas été utiles pendant mon accouchement parce que franchement j’avais autre chose en tête et autre à faire que de me rappeler ce que m’avait dit la sage femme pendant mes cours. Et puis la personne qui vous accouche, vous dit ce qu vous devez faire ;)

Ensuite, elle nous a parlé de l’allaitement dès la naissance de l’enfant. Lorsque votre bébé vient au monde, la montée de lait va pouvoir commencer mais il faut qu’elle se prépare un peu et cela peut prendre 2 à 4 jours. Avant d’avoir du lait, votre bébé tétera donc du colostrum. Il faut que pendant ces 2 à 4 jours, vos seins soient stimulés, c’est pourquoi bébé doit téter les 2 seins à chaque repas. Ensuite, une fois la montée de lait faite, bébé prendra uniquement un sein par repas, qu’il devra vider pour avoir tous les nutriments nécessaires.
A savoir aussi que bébé n’est pas obligé de faire un rot avec l’allaitement puisqu’il n’avale pas d’air !!

Dernière chose qu’elle nous a fait faire, ce sont quelques exercices de respiration avec papa pour éviter d’avoir trop mal pendant les contractions. D’ailleurs c’était sympa, 8ème mois de grossesse, mois de juillet donc 30 degrés… très agréables ces exercices … :)

C’est à peu près tout ce qu’on nous a dit concernant l’accouchement … peut être que d’autres sages femmes en disent plus.

5) Entretien individuel

Bon alors, ça va être du rapide !!
Vous êtes (il est conseillé que le papa soit là … mais bon) seuls avec la sage femme, elle vous pose des questions bateaux sur vous, votre grossesse, votre vie, votre travail, votre environnement, … Vous demande qu’elles sont vos craintes concernant la suite ( accouchement, vie avec bébé, relation avec votre conjoint …)
Notre entretien a duré 10 minutes et merci au revoir !

6) Projet de naissance

Le projet de naissance peut être utile pour certains parents mais alors pour moi, ça n’a servi à rien !!
Ce projet concerne les parents qui veulent ou non des choses spécifiques pour l’accouchement et qui veulent en faire part à la personne qui va mettre au monde bébé.
Les futurs parents doivent écrire leurs désirs (sur ce qui est possible), c’est à dire par exemple si la maman veut de la lumière tamisée dans sa salle d’accouchement ou si papa ne veut pas couper le cordon de l’enfant, tout ce genre de choses. Ce projet peut être envoyé par mail à la maternité ou alors remis à la sage femme avant d’accoucher.

Mais sincèrement, je trouve ce principe vraiment inutile … sauf si vraiment vous avez 36000 choses à demander …
Pour ma part, je voulais qu’en cas d’épisiotomie, mon sage femme ne me le dise pas pendant mon accouchement (pour éviter de tomber dans les pommes) et papa rock ne voulait pas couper le cordon ni faire de peau à peau avec bébé à sa sortie du ventre (trop cracra)…pas besoin de lui écrire tout ça sur papier, on lui a dit tout simplement au moment où il allait commencer à m’accoucher.
Donc voilà, je ne juge pas, certains futurs parents peuvent trouver ça sympa comme principe mais concernant le cours que nous avons eu là dessus, il n’a pas duré très longtemps non plus parce qu’il n’y avait pas grand chose à dire.

Pourquoi participer à ces cours de préparation à l’accouchement ?

Pour une première grossesse, ça peut être rassurant d’assister à ces cours. La sage femme donne quelques conseils qui peuvent être utiles et permettent à la maman de moins angoisser par la suite. Elle nous donne également des petits feuillets récapitulatifs sur les choses importantes concernant bébé, l’accouchement, etc qui peuvent donc être relus tranquillement à la maison ou dès que l’on se pose des questions, même après la naissance de votre petit bout.
Il y a également le fait d’être avec d’autres futurs parents qui ont les mêmes craintes et qui peuvent poser des questions auxquelles vous n’auriez pas pensé  sur le moment.
Je conseille donc aux futurs parents de participer à ces cours s’ils attendent un premier enfant, ça peut dissiper certaines angoisses. Après, pour ma part, je ne suis pas sûre d’y retourner pour une deuxième grossesse ou alors avec une autre sage femme, juste pour voir si ce sont les mêmes cours ou si je peux apprendre d’autres choses.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *